La décision de l’UE de mettre le Hezbollah sur la liste des organisations terroristes a clairement été violée par la France. Cette dernière a officiellement invité à Paris le député du bloc de la Résistance, Ali Fayyad. M.Fayyad participera avec deux de ses collègues, Samir el-Jisr et Ghassan Moukheiber, à un débat à l’Assemblée nationale française sur l’abolition de la peine de mort au Moyen Orient et au nord de l’Afrique. L’ambassadeur français au Liban qui a récemment rencontré M.Fayyad, lui a informé que cette visite de quelques jours ne se limitera pas à cette conférence à laquelle participeront 40 parlementaires français et arabes. Des entretiens sont également prévus au Quai d’Orsay, selon Patrice Paoli.