La Maison Blanche a déclaré, lundi, que l’Iran pourrait prendre part à la Conférence de Genève - ۲ sur la paix en Syrie dont la tenue avait été reportée plusieurs fois.
Le quotidien israélienJerusalem Posta fait paraître un article avec pour titre « Les Etats - Unis ont ouvert la porte de la Conférence de Genève - ۲ à l’Iran». « La Maison Blanche a annoncé lundi que l’Iran serait en mesure de participer à la Conférence de paix pour la Syrie, reportée à plusieurs reprises, à condition qu’il soutienne ouvertement la déclaration de ۲۰۱۲ réclament la formation d’un gouvernement de transition en Syrie», indique l’article deJerusalem Post. « La déclaration de Genève, émise en juin ۲۰۱۲, qui trace un trajet pour la solution diplomatique de la crise syrienne, a été approuvée par les Etats - Unis, la Russie, les Etats littoraux du golfe Persique, l’Irak et la Turquie tandis que l’Iran, qui n’avait pas été invité à la Conférence, l’a rejetée», ajoute le texte. Moscou et Washington sont tombés d’accord, au mois de mai, sur l’organisation de la Conférence de Genève - ۲ mais aucun calendrier n’a pas été encore fixé à ce propos.