La Cour suprême des États - Unis a refusé lundi d ' examiner un litige sur la dette de l ' Argentine, mais le dossier pourrait revenir sur la table ultérieurement.
Cette décision préserve pour l ' heure la procédure qui a abouti, en août à New York, à la condamnation en appel de l ' Argentine à rembourser ۱, ٤۷ milliard de dollars aux «fonds vautours» ayant refusé toute restructuration de dette après la faillite du pays en ۲۰۰۱. Mais la bataille judiciaire n ' est pas finie. En septembre, Buenos Aires a demandé à la cour d ' appel de New York de reconsidérer son jugement du mois d ' août, en mettant en avant «des erreurs légales graves». Si elle n ' obtient pas gain de cause, elle pourra de nouveau tenter de porter le litige devant la Cour suprême. Lundi, la haute juridiction américaine a simplement refusé d ' examiner un premier recours formé fin juin par l ' Argentine contre une décision d ' appel rendue à New York en octobre ۲۰۱۲ l ' obligeant à traiter sur un pied d ' égalité tous ses créanciers, au risque de compromettre le processus d ' allègement de la dette du pays.