FOOTBALL - L ' entraîneur du PSG revient sur la victoire parisienne contre Toulouse(۲-۰) …

L ' entraîneur duParis SGLaurent Blancs ' est montré satisfait dela victoire contreToulouse(۲-۰) samedi pour la ۸e journée de L۱, plus convaincante selon lui que celle acquise à Valenciennes: «rien à voir, c ' est beaucoup mieux».Après la victoire compliquée à Valenciennes, êtes - vous rassuré par celle - ci?L ' objectif est à chaque fois le même: trois points.Le match de Valenciennesvalait trois points, celui - là aussi. Ca nous fait six points en deux matches. C ' est bien. J ' avais dit qu ' àValenciennesil n ' y avait que le résultat qui m ' avait donné satisfaction, et l ' action du but car elle était très talentueuse. J ' avais donc fait passer le message que, malgré la fatigue, on devait mieux maîtriser techniquement un match, car sinon on n ' est pas à l ' abri de faire un nul ou même de perdre. Il y a eu certes des imperfections car la fatigue est toujours présente. Mais par rapport à Valenciennes, rien à voir, c ' est beaucoup mieux. La victoire est assez logique.Vous avez justement opéré une rotation de l ' effectif à cet effet…Des joueurs ont apporté leur fraîcheur, c ' est pour ça qu ' on les a alignés. Quand on fait une rotation on laisse respirer les joueurs qui ont donné beaucoup. C ' est le cas d ' Edi(Edinson Cavani) et Blaise. Il fallait permettre de récupérer, tout en pouvant compter sur eux, d ' où leur présence sur le banc. Quant à l ' absence de Pastore, ce n ' est pas un choix de mettre Javier hors de l ' effectif. Il a ressenti vendredi une douleur à sa cuisse, on a attendu. La douleur était toujours présente. On a donc préféré avoir des joueurs à ۱۰۰% sur le banc.Cela fait trois mois que vous êtes à la tête de l ' équipe, quel premier bilan dressez - vous? On compte 18 points en 8 journées, c'est bien. On peut en revanche mieux faire en terme d'efficacité, je suis surpris du nombre d'occasions qu'on se crée, surtout à domicile, mais on n'en met pas assez au fond. Si on concrétise mieux ces occasions, on verra du spectacle.