TRAVAIL - Malgré les mises en garde du gouvernement et le risque d ' amende…

Les quatorze magasins Castorama et Leroy Merlin d ' Ile - de - France,frappés d ' une interdiction de travail dominical,ont ouvert leur portes ce dimanche matin comme ils l ' avaient annoncé, ont indiqué leurs porte - parole à l ' AFP. Les deux chaînes ont reçu jeudi l ' ordre de cesser d ' ouvrir leurs magasins de la région parisienne le dimanche sous peine d ' une astreinte de ۱۲۰.۰۰۰ euros par magasin et par jour par le Tribunal de Commerce de Bobigny, en banlieue de Paris. «Il y a des magasins qui peuvent ouvrir tranquillement le dimanche et d ' autres qui doivent demander des dérogations. Il serait bien que tout le monde soit logé à la même enseigne», a déploré une porte - parole de Castorama.

Pétitions

Devant cinq des six magasins Castorama visés par l'ordonnance (le sixième étant déjà fermé le dimanche) -Ballainvilliers, Fresnes, Créteil, Villetaneuse, Montgeron-Vigneux-sur-Seine et Villabé-, les salariés ont installé un petit bureau pour expliquer leur démarche aux clients et leur faire signer des pétitions. «Il est important que les clients fassent aussi entendre leur point de vue vis-à-vis des pouvoirs publics, et qu'ils disent combien il est important pour eux que les magasins soient ouverts, car c'est le weekend et le dimanche qu'on bricole», a souligné la porte-parole. Du côté de Leroy Merlin, un porte-parole de direction dénonce également «l'imbroglio hallucinant» qui règne entre les différentes autorisations d'ouverture, à demander auprès des maires ou des préfectures. «Hier après-midi, pour l'un de nos magasins concernés par l'ordonnance de Bobigny, nous avons pourtant obtenu une dérogation» pour pouvoir l'ouvrir ce dimanche, a-t-il dénoncé, sans vouloir préciser de quel magasin il s'agissait.