selon Saad al Matlabi, expert irakien des questions internationales,
Israël et l ' Arabie saoudite sont les deux principaux perdants du rapprochement Téhéran / Washington: " il va sans dire que Tel - Aviv fera tout pour que ce dégel n ' ait pas lieu ' ". " La souplesse dont fait preuve aujourd ' hui l ' Iran, l ' ouverture qu ' il affiche dans sa diplomatie et son souhait pour normaliser ses liens avec le monde et surtout avec les Etats Unis ne plaisent guère ni à l ' Iran, ni à Israël " " l ' Irak a joué un rôle important dans ce rapprochement et ces efforts, combinés aux changements de la politique étrangère iranienne, ne tarderont pas à porter leurs fruits ". selon cet expert, " la situation politique prête désormais à ce que le dossier nucléaire iranien soit réglé et qu ' une nouvelle page soit ouverte dans les relations entre l ' Iran et le reste du monde et ceci alors que le moindre rapprochement entre les Etats Unis et l ' Iran est propre à porter des préjudices aux intérêts saoudiens et israéliens et ces deux acteurs n ' iront pas rester les bras croisés et tenteront de dresser les obstacles sur la voie de toute normalisation. la politique iranienne se meut très intelligemment vers l ' apaisement ce qui suscite automatiquement des complots et conspirations ".