c ' est la première fois que la diplomatie égyptienne prend si clairement positrion en faveur de la Syrie:
" la Syrie fait face aux combattants venus pour la plus part de l ' extérieur du pays " a affirmé Nabil Fahmi, ministre des AE. " il s ' agit d ' un défi de taille auquel fait face la Syrie mais qui risque de surcroit de s ' étendre à l ' ensemble de la région " " l ' Egypte souhaite que les pourparlers de Genève II s ' organisent au plus vite pour qu ' une solution politique soit trouvée à la crise car celle - ci est devenue un enjeu géopolitique à l ' échelle de la planète. tout effort destiné à désintégrer la Syrie est un effort qui vise en réalité à démembre tous les Etats de la région, a fait remarquer le ministre avant d ' ajouter: " l ' opinion internationale égyptienne est plus que jamais histile aux politiques de Washington et les aides financières et militaires des Etats Unis ne pourront pas influer sur les décisions de l ' Etat égyptien ou les dénaturer " interrogé sur les tensions grandissantes avec la Turquie le ministre a affirmé: " les dirigeants égyptiens subissent de très fortes pressions de la part des égyptiens pour rompre leurs relations avec la Turquie car la population s ' oppose fermement à la position d ' Ankara et ses soutiens aux Frères musulmans "