Des dizaines de citoyens américains ont choisi ces dernières années de quitter leur vie confortable pour aller rejoindre les rangs des insurgés islamistes somaliens shebab, à l ' origine de l ' assaut contre un centre commercial de Nairobi, au Kenya.
Si le FBI a indiqué mardi ne pas pouvoir confirmer que deux ou trois Américains faisaient partie des assaillants ayant tué plus de ٦۰ personnes dans le centre commercial Westgate, la communauté somalienne des États - Unis est nerveuse. Surtout depuis que la ministre des Affaires étrangères kényanne Amina Mohamed a précisé qu ' au moins un assaillant américain était originaire du Minnesota, qui compte la plus grande communauté somalienne aux États - Unis.