L’aval de la Syrie à son désarmement chimique doit préparer un prélude au démantèlement des armements chimiques d’Israël.
Jack Lindblad, membre du Parti vert du Conseil régional de Los Angeles, qui l’a fait remarquer, mardi, lors d’une interview téléphonique avec Press TV, a jugé l’accueil de la Syrie à l’application du plan de contrôle des armes chimiques, en Syrie, comme un geste surprenant, de la part de la Syrie, pour les responsables américains. «Damas a préparé et livré la liste des armes chimiques du pays, quelques jours avant la fin du délai accordé à Damas; ce qui peut être un bon signe de la coopération de la Syrie, pour le démantèlement de ses armes chimiques, à la date fixée», a rappelé Jack Lindblad, ajoutant: «On s’attend à ce que ce geste conduise Israël à la table de négociations pour le désarmement. Il est prévu que les armes chimiques de la Syrie soient détruites, selon l’accord russo - américain, dans un an».