France a proposé aux membres permanents du Conseil de sécurité de l ' ONU
(composé par la Russie, les Etats - Unis, la Chine, la Grande - Bretagne et la France) de ne pas utiliser le droit de veto pour bloquer des résolutions sur les crimes de guerre, y compris en Syrie, a déclaré lors d ' une conférence de presse ce mardi le président du pays François Hollande.

Selon Hollande, en ce qui concerne la destruction des armes chimiques en Syrie, le Conseil de Sécurité de l ' ONU doit adopter une résolution «contraignante».