Le président US Barak Obama a tenu un discours d ' ouverture à l ' encontre de l ' Iran devant la ٦۸ ème AG de l ' ONU:
" nous croyons profondément qu ' il va dans notre intérêt que le Moyen Orient et l ' Afrique du nord vivent en paix et en prospérité…les Etats Unis et l ' Iran se sont séparés en ۱۹۷۹ et la méfiance qui règne entre nos deux Etats s ' enracine dans les profondeurs…je ne crois pas que cet précédent pénible puisse être dissipé en une nuit. ces méfiances sont très profondes. Si nous sommes capables de résoudre la question nucléaire, nous saurons franchir des pas plus grands en vetu du principe de respect mutuel ". le président américain est revenu ensuite sur ses lettres adressées au président Rohani: " j ' ai écrit au président Rohani que nous voulons résoudre la question nucléaire par voie pacifique et nous ne permettrons pas à l ' Iran son accès à l ' arme nucléaire. mais nous ne voulons pas changer l ' ordre politique en Iran. " " le Guide Suprême iranien a émis une fatwa contre la bombe atomique et Rohani a insisté que l ' Iran ne cherche pas la bombe. …nous ne cherchons pas à changer l ' ordre islamique et nous respectons le droit iranien à l ' énergie atomique civile... mais le discours iranien doit se faire accompagner par des actes transparents et vérifiables " " c ' est réconfortant de voir M Rohani avoir adopté une attitude modérée. j ' ai donné l ' ordre à John Kerry de coopérer de toute sa force avec les puissances européennes pour trouver une solution politique pour le nucléaire iranien "