Est - ce l ' attitude américaine de l ' après signature qui a poussé l ' homme fort du Kremlin à lancer un tel avertissement? fort possible.
Toujours est - il que le président russe a mis en garde et de la façon la plus sérieuse qui soit, contre toute intervention militaire en Syrie. " toute intervention militaire signifie l ' agression et la violation du droit international et ne fera que déstabiliser la situation sécuritaire dan sla région " a - t - il dit en marge du sommet de l ' OTSC(organisation du traité de sécurité collective). Il s ' est félicité du soutien large des participants à ce sommet à une solution politique de la crise syrienne et de leur opposition à toute action militaire contre l ' Etat syrien. le président russe a aussi lancé une autre mis en garde, celle concernant l ' extension du terrorisme aux paus membres du traité. en effet, les takfiris qui se prolifèrent en Syrie sont pour une partie d ' entre eux originaire du Caucase, ce qui " pose d ' emblée le risque d ' une extention du fléau terroriste en Asie centrale et en Russie "(NDLR: et si l ' un des buts de la guerre anti syrienne était justement ceci?!) La Russie, l ' Arménie, la Biélorussie, le Kazakhstan, le Kirghistan, le Tajikistan sont signataire du traité de sécurité collective.