Les délégations parlementaires de Russie et de Chine ont émis un communiqué dans lequel elles ont plaidé pour l’organisation de la Conférence de Genève - ۲ visant à régler la crise syrienne d’une manière pacifique.
Les délégations parlementaires russe et chinoise ont publié un communiqué lundi à l’issue d’une rencontre à Moscou pour faire part de leurs inquiétudes face au chaos sévissant en Syrie et au massacre des civils innocents dans ce pays. Dans la foulée, Marglov, responsable de la délégation russe, a souhaité que la crise syrienne soit apaisée, la paix rétablie et le bain de sang cessé. «Nous rejetons catégoriquement le recours à la force ou une intervention militaire étrangère en Syrie», a - t - il souligné.