Le ministre iranien des Affaires étrangères a qualifié de positive sa rencontre avec la cheffe de la diplomatie de l’Union européenne.
En visite à New York où il prendra part à la ٦۸ème Assemblée générale de l’ONU, le ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif, s’est entretenu, lundi heure locale, avec la cheffe de la diplomatie de l’Union européenne, Catherine Ashton. Les deux parties sont tombées d’accord sur une réunion ministérielle entre l’Iran et les ۵ + ۱ prévue pour le jeudi ۲٦ septembre à New York. La prochaine réunion ministérielle se tiendra au mois prochain à Genève. « La RII est prête à renouer un dialogue ciblé sur la question nucléaire», a déclaré Mohammad Javad Zarif avant d’ajouter: « Si les réalités en cours en Iran sont prises en compte, la question nucléaire sera réglée». En allusion à une profonde méfiance existant entre les deux parties, le haut diplomate iranien a qualifié d’importante la volonté politique pour régler la question nucléaire. « Il faut créer une ambiance de confiance et dissiper les inquiétudes pour pouvoir faire le premier pas à ce propos», a - t - il ajouté. « Les deux parties doivent tracer une perspective réelle pour fixer un calendrier précis destiné aux entretiens Iran / ۵ + ۱», a souligné Mohammad Javad Zarif, ajoutant: « Personne ne peut priver l’Iran de son droit légitime de bénéficier de la technologie nucléaire pacifique et d’enrichir d’uranium». De son côté, la responsable de la diplomatie européenne, Catherine Ashton, a déclaré: « Tout comme Téhéran, l’Occident est aussi résolu à régler la question nucléaire iranienne et il a la ferme conviction que cette question ne sera pas difficile à régler».