Les autorités kényanes ont annoncé mardi en tout début de journée que les forces de sécurité avaient " le contrôle " du centre commercial de Westgate à Nairobi, où un commando d ' islamistes somaliens a tué une soixantaine de personnes retenues en otages depuis samedi. Le sort des assaillants restait inconnu.
" Nos forces sont en train de passer au peigne fin tous les étages du bâtiment. Nous pensons que tous les otages ont été libérés ", a déclaré le ministère de l ' Intérieur sur son compte Twitter. " Nous contrôlons le Westgate ", a ajouté le ministère. Selon les autorités kényanes, trois assaillants sont morts lundi. Mais le sort des autres membres du groupe, de nationalités diverses, restait inconnu peu après minuit. On ignorait également s ' ils avaient miné ou non le bâtiment.