Un ex - agent du FBI a plaidé coupable lundi d ' avoir illégalement donné des informations confidentielles à un média américain, en l ' occurrence l ' agence Associated Press, qui s ' était indignée de la saisie de ses relevés téléphoniques par la justice pour identifier son informateur.
Le ministère américain de la Justice a annoncé, dans un communiqué, que Donald Sachtleben, ancien spécialiste des explosifs au FBI, arrêté dans l ' Indiana dans le cadre d ' une affaire de pornographie à caractère pédophile, a reconnu avoir «dévoilé volontairement et en connaissance de cause une information de sécurité nationale à un journaliste d ' une organisation médiatique nationale non autorisée à la recevoir». L ' accord de plaider coupable, encore soumis à l ' approbation d ' un juge, prévoit une peine de ۳ ans et ۷ mois de prison pour la fuite d ' informations confidentielles et de ۱۱ ans et ۸ mois au total, en prenant en compte l ' affaire de possession et distribution de matériel à caractère pédopornographique, dans laquelle il a également plaidé coupable.