l ' économiste turc Mustapha Sunmer qui écrit dans les colonnes du journal Port y répond:
" l ' Occident semble ne plus être en mesure de subir les contrecoups des fluctuations des cours du pétrole, c ' est pourquoi il cherche à améliorer ses liens avec l ' Iran " " en réalité, les Etats Unis et l ' Occident réfléchissent à lever une partie des sanctions imposées aux banques iraniennes, façon de faire passer d ' une période de fortes tensions avec l ' Iran à une période de moindre tension. car ces tensions se traduisent souvent par des hausses surprises des cours du pétrole ce que les occidentaux aimeraient bien éviter en ces temps de crise " l ' économiste évoque ensuite la levée des sanctions contre plusieurs banques iraniennes qui selon lui est le signe " d ' une volonté d ' ouverture envers l ' Iran ": " le nouveau gouvernement iranien semble être plus modéré et affiche une certaine ouverture " l ' économiste se félicite de cette évolution car " désormais les pays qui entretient des relations économiques avec l ' Iran comme la Turquie pourrait faire leurs transactions bancaires sans accroc ce qui n ' était pas possible tout au long des mois de sanctions. la Turquie payait ses importations depuis l ' Iran en or! " " Après une période de ۵ ans de crise, l ' économie mondiale cherche une sortie. l ' accord russo américain est à comprendre en ce sens. les Etats Unis veulent en effet améliorer leur taux de croissance et pour que le coeur de l ' économie mondiale(USA) puisse retrouver son aura d ' antan, il lui faut une politique détendue, dépouillée de crise majeure… pour les Etats Unis, le dialogue avec l ' Iran et les économies émergentes est une nécessité puisqu ' il y a là le seul moyen de sortir de la crise qui perdure "