La Russie va moderniser les missiles anti - sous - marins fabriqués au début des années ۱۹٦۰ et certains systèmes de missiles
, écrit vendredi le quotidien Izvestia. D ' après une source du secteur militaro - industriel, cette décision a été prise en raison du manque d ' exemplaires modernes en circulation ainsi que de la prolongation du délai de service d ' anciens navires de combat, dans un contexte de modernisation du système de commandement de la marine. Les missiles anti - sous - marins sont des missiles de croisière dotés d ' une torpille largable. A l ' approche de la cible la torpille se détache et descend dans l ' eau avec un parachute. Après la séparation du porteur la torpille poursuit seule son chemin vers le sous - marin ou le navire, grâce à un système de détermination des coordonnées de la cible. Pour l ' instant il est question de moderniser ۳۹ munitions ۸۵RU du système Rastroub mais la marine compte faire de même avec les missiles ۸۳R Vodopad, ۸٤R Metel, ۸٦R et ۸۸R du système Veter et leurs modifications avec des grenades de profondeur. Les navires dotés de ces systèmes sont stationnés à Severomorsk, à Sébastopol, en Primorie et au Kamtchatka. Les travaux de remplacement de l ' électronique des missiles et des systèmes de lancement seront pris en charge par l ' usine d ' aviation de Smolensk. Konstantin Sivkov, premier vice - président de l ' Académie des problèmes géopolitiques, a expliqué que ces missiles avaient été mis en service dans la marine soviétique dans les années ۱۹٦۰ mais que leurs performances correspondaient encore aux normes mondiales. En outre, la possibilité de remplacer la torpille offre à cette arme un fort potentiel. " Ces missiles sont plutôt modernes et peuvent détruire des sous - marins lourds. Le ۸۵R est le principal missile anti - sous - marin à bord des navires de surface de classe Amiral et les croiseurs lourds de classe Kirov. Sa portée est correcte et sa principale arme modernisée aujourd ' hui est la torpille compacte. C ' est pourquoi cette arme peut être maintenue à l ' état opérationnel pendant de longues années ", a déclaré Sivkov. Le missile ۸۵R peut atteindre et détruire sa cible sur une distance maximale de ۵۰ km, ce qui lui offre un grand avantage sur ses équivalents américains: le missile RUR - ۵ ASROC a une portée de ۸ km et son successeur actuellement en service dans la marine américaine, RUM - ۱۳۹ VL - ASROC, de ۲۸ km. " Les derniers navires américains sont dotés du système de missiles basé sur ASROC – ce missile a été mis en service au tout début des années ۱۹٦۰. Alors que le missile guidé russe permet de projeter la torpille vers le point exact de largage à longue portée, le missile américain n ' est même pas guidé – il suit une trajectoire linéaire et sa portée est faible, souligne Sivkov. Il n ' y a aucune raison de retirer le missile russe du service. "