François Hollande a assuré, jeudi, à Bamako, que la France livrerait des armes à l ' armée de libération de la Syrie(ASL), mais " dans un cadre contrôlé " et " élargi avec un ensemble de pays ".
S ' exprimant, lors d ' une conférence de presse, à l ' occasion de l ' investiture du Président malien, Ibrahim Boubacar Keita, le président français a déclaré: " Les Russes livrent régulièrement(des armes), mais nous, nous le ferons dans un cadre élargi, avec un ensemble de pays et dans un cadre qui peut être contrôlé, car nous ne pouvons pas accepter que des armes puissent aller vers des jihadistes " et non à " l ' ASL ". Et ce, alors que les autorités de ce pays avaient fait part de la présence de ressortissants français, dont le nombre, selon le ministre de l’Intérieur, Manuel Valls, est de ۱۳۰, qui se battent aux côtés des terroristes.