Enfermés depuis un mois dans une prison du Caire, les Ontariens Tarek Loubani et John Greyson, respectivement médecin et cinéaste, ont fait savoir lundi qu ' ils cesseraient dorénavant de s ' alimenter afin de protester contre le caractère arbitraire de leur détention.
Les deux hommes avaient été arrêtés alors qu ' ils comptaient rejoindre Gaza dans le cadre d ' un projet d ' aide médicale et d ' un tournage cinématographique. Les autorités égyptiennes n ' ont jamais fourni de motif officiel pour justifier leur arrestation. En vertu de l ' état d ' urgence décrété en Égypte, les Canadiens pourraient rester derrière les barreaux pendant deux ans sans qu ' aucune accusation soit requise. «Imaginez l ' angoisse ressentie par John et Tarek en réalisant que leur détention pourrait durer si longtemps dans le cadre d ' un processus arbitraire dénué de toute crédibilité», a fait savoir Cecilia Greyson, la soeur du cinéaste, par voie de communiqué. Le gouvernement fédéral continue de multiplier les efforts pour tenter de résoudre l ' affaire.