Le responsable de la région de la Békaa au Hezbollah Mohammad Yaghi a mis en garde les lanceurs de roquettes à partir des frontières syro-libanaises contre la poursuite de ces tirs. “Le bombardement des régions frontalières avec la Syrie est devenu une politique adoptée par les terroristes. Nous connaissons très bien la partie qui bombarde et celle qui soutient et finance ces terroristes. Ce sont les mêmes parties qui envoient des voitures bourrées d’explosifs à la banlieue Sud », a-t-il dit. « On en a ras-le-bol. Nous n’allons pas garder les bras croisés face à ces agissements terroristes rancuniers que nous ne pouvons plus supporter », a menacé Yaghi, ajoutant : « Que les terroristes sachent que lorsque nous disons quelque chose nous agissons, et s’ils pensent faire plier cette région et le peuple de la résistance à travers cette politique, qu’ils soient surs donc qu’ils ont tort. Leurs espoirs s’avèreront vains et ils auront la riposte adéquate ». Et de terminer : « Gare à vous si le géant se révolte. Je vous le jure que vous serez éliminés et nous sommes surs de ce que nous disons ». Evoquant la situation en Syrie, ce responsable du Hezbollah a félicité la Syrie pour sa victoire diplomatique malgré les efforts des terroristes et de leurs soutiens qui continuent d’envoyer des takfiris pour détruire la Syrie. « Ils cherchent à instaurer un régime takfiri en Syrie mais ils ont tort. Regardez ce qu’ont fait les takfiris à Maaloula, cette cité historique. Si tel est le modèle de votre prochain pouvoir, sachez que nous n’allons en aucun cas vous laisser gouverner, quel que soit le prix que nous devons payer pour cette fin, que ce soit au Liban ou en Syrie », a-t-il conclu. Al Manar