La menace d'une action militaire américaine en Syrie reste réelle, a affirmé dimanche le secrétaire d'Etat américain John Kerry, au lendemain de la conclusion d'un accord avec la Russie sur le démantèlement des armes chimiques syriennes. La menace de la force demeure, la menace est réelle, a affirmé M. Kerry lors d'une conférence de presse commune avec le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu à Beitolmoghadas .Nous ne pouvons avoir des paroles creuses quand il s'agit de problèmes internationaux, a-t-il ajouté.Le secrétaire d'Etat s'exprimait à l'issue de quatre heures de discussions avec M. Netanyahu, aux cours desquelles l'accord américano-russe sur l'arsenal chimique syrien a été évoqué, ainsi que les négociations de paix en cours entre Israéliens et Palestiniens.