Le journal israélien reconnait dans un rapport "la puissance de la diplomatie iranienne" avant d'affirmer que "le succès du plan russe ira élargir la marge de manœuvre de la RII dans son dossier nucléaire". " Après les événements qui viennent de se passer en Syrie, l'Iran pourrait changer sa stratégie nucléaire..les iraniens ont la ferme intention de développer une dimension militaire à leur programme. le soutien russe à la Syrie qui a fini par sauver Damas d'une attaque militaire certaine qui aurait dû être tout au plus une action limitée sans provoquer la chute d'Assad donnera des idées et du courage aux iraniens. tout le monde connait les talents de négociation propre à l'Iran. les iraniens prolongeront les pourparlers tant qu'ils le voudront. ils savent très bien quand et comment appuyer sur l'accélérateur et quand éviter de trop presser " " l'Iran a très bien remarqué comment la Syrie a réussi à provoquer une profonde fissure au sein de la communauté internationale et à quel point l'opinion occidentale est désormais contre une nouvelle guerre . " " les iraniens savent que les risques des frappes militaires unilatérales d'Israël contre leurs sites militaires existent toujours donc ils tenteront de séduire le monde à travers le sourire séduisant de leur nouveau président. le plan russe pour le désarment de la Syrie a paradoxalement amélioré l'image de Rohani aussi bien à l'intérieure qu'à l'extérieur du pays. c'est pour Rohani synonyme de davantage de manœuvre politique et diplomatique et si la Syrie arrive à trouver le calme, les Iraniens pourront se sentir forts (!!!) " le journal célèbre pour son hostilité haineuse à l'encontre de l'Iran poursuit : " l'affaire syrienne réglée, les iraniens se sentiront gagnants" " le silence de la communauté internationale face aux demandes d'une cation militaire directe contre l'Iran a donné du temps aux iraniens" le journal se réfère ensuite à l'expert Emilie Landao qui estime : " les iraniens suivent avec intérêt les événements qui provoquent des dissensions entre les Etat Unis et la Russie et au fait que les Européens ont fini par s'effacer de la course en, cumulant des erreurs. en effet les récentes évolutions syriennes ont eu du bon et du mauvais pour les Etats Unis . les Américains se sont vus bien capables de changer l'attitude des protagonistes quand un jeu s'annonce . le succès de la proposition russe pourrait aussi approcher les russes aux Etats Unis et bloquer de facto toute possibilité de rapprochement Téhéran Moscou" " la mauvaise côté reste toutefois l'incertitude qui entoure le plan moscovite. on ne sait toujours pas comment les Etats Unis agiront si le plan russe n'aboutit pas "