Les slogans anti-américains et anti-israéliens ont retenti partout au Pakistan et en Jordanie. Selon l’IRNA, des milliers de Pakistanais sont descendus dans la rue des différentes villes du pays et tout en scandant des slogans anti-américains et anti-israéliens, ils ont apporté leur soutien au gouvernement et au peuple syriens, avant de condamner les politiques hégémoniques de Washington. Les Jordaniens, pour leur part, après la tenue de la prière du vendredi en organisant des manifestations dans les différentes villes de ce pays ont condamné l’ingérence de l’Occident et notamment les Etats-Unis dans les affaires intérieures syriennes. Les manifestants ont également demandé la lutte contre la corruption ainsi que l’application des réformes en Jordanie. Par ailleurs, les Frères Musulmans jordaniens ont, dans un communiqué, mis l’accent sur la nécessité de la non-ingérence étrangère dans les affaires intérieures syriennes, avant d’exprimer leur opposition à toute action hostile dans la région qui mettrait en danger la sécurité de Jordanie.