La justice française a condamné vendredi à 6 mois de prison avec sursis le policier impliqué dans l'accident de Villiers-le-Bel, en région parisienne, dans lequel deux adolescents avaient été tués en 2007, déclenchant deux jours d'émeutes. Lors de l'audience le 7 juin, le procureur avait demandé implicitement la relaxe pour le fonctionnaire, insistant sur la «prise de risque» et le «comportement routier aberrant» des deux adolescents, mais n'avait pas réclamé de peine. Franck Viallet, qui conduisait le véhicule de police le soir du drame, était accusé de n'avoir pas respecté la limite de vitesse autorisée lors de la collision. Il a été reconnu coupable par le tribunal correctionnel, devant lequel il était poursuivi pour homicides involontaires et encourait une peine théorique de cinq ans de prison et de 75 000 euros d'amende.