Les terroristes ont fait usage d’armes chimiques, en Syrie", a déclaré le représentant de la Syrie, auprès des Nations Unies. "La difficulté principale, en Syrie, est la présence des groupes terroristes étrangers issus de 83 pays", a estimé, hier, jeudi, Bachar al-Jaafari, lors d’une conférence de presse, à New York, a-t-on appris de la chaîne de télévision Sky news. "Les terroristes sont soutenus, militairement et financièrement, et s’infiltrent, en Syrie, avant de se livrer à des actes terroristes", a-t-il précisé. "Il faut juger les terroristes, en vertu des résolutions du Conseil de sécurité et du chapitre VII de la Charte des Nations Unies", a-t-il affirmé, avant d’ajouter : "Certains groupes terroristes sont liés à l’Arabie. La Syrie demande aux médias de jouer un rôle positif et de réunir la Russie, la Syrie et les Etats-Unis, autour d’un processus constructif, pour la mise en œuvre du plan russe visant à résoudre la crise syrienne", a-t-il souligné