Obama et Poutine se sont entendus sur la réduction des sanctions contre l'Iran, a rapporté le site sioniste Debka. Il est probable que lors de la réunion de l'assemblée générale des Nations Unis qui aura lieu à New-York commence ses négociations autour du nucléaire de l'Iran, a estimé, hier mardi, le président iranien Hassan Rohani. Le trésor américain a pour sa part annulé certaines sanctions touchant les échanges sportifs et humanitaires entre les Etats-Unis et les organisations iraniennes et les projets environnementaux pour montrer ainsi sa bonne foi. Des messages secrets ont été échangés entre l'Iran, Washington, Moscou et Damas, ont révélé des sources iraniennes selon ce rapport. Ces messages ont mis tout d'abord l'accent sur le contrôle international des armes chimiques en Syrie et leur destruction. Et après Téhéran a fait part de sa disponibilité à des négociations directes avec les Etats-Unis.