Le gouvernement élu palestinien dans la bande de Gaza a mis en garde contre les projets du régime sioniste pour détruire la mosquée d’Al-Aqsa. Mardi soir, au terme de sa réunion hebdomadaire, le gouvernement élu palestinien, dirigé par le Premier ministre Ismaïl Hanieh a annoncé dans un communiqué que le danger des attaques continues des militaires et des colons sionistes contre la mosquée d’Al-Aqsa, sur le fond des plans de destruction de cette mosquée et de la judaïsation de Qods-occupé, s’est intensifié. Le communiqué du gouvernement élu palestinien a dénoncé les prétentions du régime sioniste comme quoi il aurait découvert des œuvres anciennes juives dans l’esplanade des mosquées et il a souligné que les attaques continues du régime sioniste contre la mosquée d’Al-Aqs visent à préparer le terrain pour une action plus dangereuse dont la destruction de la mosquée d’Al-Aqsa et la construction d’un temple à sa place. Le gouvernement élu palestinien a aussi appelé à la réouverture dans les plus brefs délais du passage de Rafah entre la bande de Gaza et l’Egypte et il a demandé aux instances internationales d’agir pour la levée du blocus de Gaza.