Un rapport publié par le Club du captif palestinien dans la province d'Hébron a confirmé que le camp d'Aroub dans la province d'Hébron s'expose à des campagnes de raids et d'arrestations durant toute l'année. Le rapport a déclaré que le nombre de personnes arrêtées parmi les habitants du camp par les forces armées de l'occupant israélien depuis le début de l'année s'élève à 70 dont la majorité sont des enfants et des prisonniers libérés. Ils sont âgés entre 26 et 18 ans, en plus des campagnes d'inspection, de la profanation et la confiscation des ordinateurs, des portables, des caméras et des livres lors des arrestations. Les forces et les factions palestiniennes considèrent que le camp d'Aroub est l'un des plus importants lieux de la confrontation, en raison de sa situation limitrophe avec la route principale reliant Hébron et Jérusalem, et utilisée par les colons et les soldats israéliens, ce qui cause les affrontements presque quotidiens, malgré l'existence des points de contrôle permanents dans la région.