Les Nations Unies ont appelé, dans un communiqué distribué à la presse ce matin, à ouvrir tous les passages pour la circulation des civils et les importations et exportations à travers la bande de Gaza. Le porte-parole adjoint du Secrétaire général de l'ONU, Farhan Haq, dans la déclaration, que le Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires, l'OCHA, a exprimé sa profonde préoccupation vis-à-vis des restrictions et les mesures de sécurité imposées récemment sur le passage de Rafah entre l'Egypte et la bande de Gaza. Farhan a ajouté que ces restrictions ont entraîné le retard de la circulation des étudiants et des malades qui ont besoin d’être soignés immédiatement. Elles ont aussi conduit à une pénurie des matériaux de construction, de carburant et du matériel médical, soulignant que des milliers de Palestiniens sont bloqués maintenant des deux côtés de la frontière commune entre l'Egypte et la bande de Gaza.