Les peuples arabes ont organisé des manifestations vendredi contre une éventuelle attaque américaine en Syrie. Au Liban, des milliers de personnes ont envahi les rues pour protester contre la politique militaire américaine et ses alliés contre la nation syrienne. Le outragée se sont rassemblés dans les rues près de l'ambassade américaine à Beyrouth, capitale du Liban, pour montrer leur dégoût de la politique de guerre de pays occidentaux, en particulier Washington. Aussi des milliers de personnes ont défilé ce jour-là à Amman, la capitale jordanienne, et d'autres villes du pays Arabes contre une éventuelle attaque américaine en Syrie. Dans la ville Maan de jordanienne, dans le sud du pays, le public a vivement rejeté toute ingérence américaine en Syrie et a appelé à des politiques envahissantes dans le Moyen-Orient. Des manifestations similaires ont eu lieu dans les villes d’Irbid et Ajloun, dans le nord et dans le centre ville de Tafilah. Au Yémen, la population de la capitale de Sanaa s'est prononcée contre une éventuelle offensive militaire américaine contre la Syrie.