La crise syrienne doit être réglée à travers des mesures politiques plutôt qu'une attaque militaire, a déclaré le président chinois Xi Jinping ce vendredi à Saint-Pétersbourg. "Une solution politique est la seule façon adéquate de sortir la Syrie de la crise, et une attaque militaire ne peut régler à fond le problème", a annoncé M. Xi lors d'une rencontre avec le président américain Barack Obama, en marge du sommet du Groupe des Vingt (G20). "Nous souhaitons que certains pays y réfléchissent à deux fois avant de passer à l'action", a-t-il ajouté. Le président chinois a souligné que la communauté internationale doit respecter deux principes, à savoir le respect des droits internationaux ainsi que des normes de base qui régissent les relations internationales, d'une part, et la lutte contre l'usage de toute arme chimique, d'autre part. Il a poursuivi que la communauté internationale doit s'engager à promouvoir une ouverture rapide de la conférence de Genève II sur la Syrie, afin d'entamer un processus de transition politique le plus tôt possible. M. Obama a informé pour sa part M. Xi de la position des Etats-Unis sur la crise en Syrie, déclarant qu'il est prêt à maintenir la communication avec la partie chinoise sur la question. Suite à la menace des Etats-Unis de lancer une action militaire contre la Syrie, la crise syrienne est devenue un point focal au sommet du G20 en cours à Saint-Pétersbourg en Russie.