Le chef de la politique étrangère de l'Union européenne (UE), Catherine Ashton, a réaffirmé jeudi que le groupe 5+1 est prêt à tenir dès que possible une nouvelle ronde de négociations nucléaires avec l’Iran. " Nous sommes en contact avec la partie iranienne et, comme le Haut Représentant et le ministre iranien des Affaires étrangères a déclaré lors de sa conversation téléphonique en Août, nous sommes prêts à reprendre les négociations ", a déclaré le porte-parole de Mme Ashton, Michael Mann. L'application de Ashton, qui supervise les négociations avec l'Iran au nom des six puissances, est intervenue quelques heures après que le président perse Hasan Rohani, transféré au ministère des Affaires étrangères pour discuter des compétences avec le programme de cas G5 1l'énergie nucléaire. Auparavant, le Conseil suprême de la sécurité nationale de l'Iran a assumé cette responsabilité. De même, la Russie a appelé jeudi pour la reprise rapide des pourparlers sur le nucléaire que Moscou aussi partie. "Nous exhortons les autres membres du groupe le 1er mai et l'Iran de fixer la date et le lieu du prochain tour dès que possible “, a demandé Sergei Ryabkov, russe adjoint des Affaires étrangères. Ryabkov a souligné que, avec l'arrivée au pouvoir de Rohani, la communauté internationale a reçu des signaux positifs pour résoudre les problèmes relatifs à l'affaire nucléaire de l’Iran.