Le ministre des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif a conseillé au président américain de prendre des décisions sages envers le complot des extrémistes, en ce qui concerne une éventuelle attaque contre la Syrie. Un groupe au Moyen-Orient et un autre extrémiste aux Etats-Unis ont tendu un piège à Barack Obama et à toute la région tandis que la sagesse exige que le président américain ne se laisse pas tomber dans ce piège, a estimé, aujourd’hui, mercredi, Mohammad Javad Zarif, devant un parterre de journalistes à Téhéran, a-t-on appris de l’IRNA. Ceux qui déclenchent la guerre ne pourront pas en contrôler les répercussions, a-t-il fait savoir. « Ceux qui pensent à un meilleur avenir pour le monde doivent s’employer à empêcher une guerre catastrophique. Les Etats-Unis ne peuvent pas décider pour la communauté mondiale d’autant plus que les canaux légaux de prise de décision sont bien définis, a souligné le ministre iranien des Affaires étrangères en allusion à la demande d’Obama au congrès de lui accorder l’autorisation d’une intervention militaire en Syrie.