Un tribunal égyptien a condamné 11 membres des Frères musulmans à la prison à perpétuité pour actes violents contre l'armée le mois dernier, a rapporté mardi le site Internet Ahram. Quarante-cinq autres membres des Frères musulmans passeront cinq ans derrière les barreaux, alors que huit personnes, certains Frères musulmans ou à Al-Gamaa Al-Islamiya, groupe islamiste radical, ont été acquittées. Les suspects ont été accusés d'avoir attaqué les forces armées, incendié trois églises et mis le feu à neuf véhicules blindés qui ont coûté 20 millions de livres égyptiennes (2,86 millions de dollars américains), selon le média. Ils ont été accusés d'avoir lancé des assauts contre les institutions gouvernementales, d'avoir bloqué les routes, répandu le chaos dans la ville portuaire de Suez, après que les forces sécuritaires ont dispersé les manifestations pro-Morsi dans le pays le 14 août.