La situation dans la région et les derniers développements relatifs aux menaces américaines de lancer une agression militaire contre la Syrie étaient au sein de l'entretien mené par le président Bachar al-Assad avec Alaeddin Boroujerdi, chef de la commission de la sécurité nationale et de la politique extérieure au Conseil de la Choura iranien. Lors de la rencontre, le président al-Assad a affirmé que la Syrie ne renoncera pas à ses principes et à ses constantes et qu'elle poursuivra sa lutte contre le terrorisme soutenu par des pays régionaux et occidentaux, dont en tête les Etats-Unis. Le président al-Assad a indiqué que la Syrie, par la résistance de son peuple et sa cohésion avec l'armée valeureuse, est capable de faire face à toute agression extérieure. "La Syrie affronte quotidiennement l'agression intérieure conduite par les groupes terroristes et les parties qui les soutiennent et réalise davantage de victoires chaque jour pour parvenir à la réinstauration de la sécurité et de la stabilité dans toute la patrie", a-t-il indiqué. Pour sa part, M. Boroujerdi a exprimé l'appui de son pays, direction et peuple, à la Syrie face à toute agression, affirmant que les parties honnêtes dans la région ne permettront pas de faire passer les plans extérieurs qui visent le rôle résistant de la Syrie et la sécurité et la stabilité des peuples de la région. Il a souligné que toute agression extérieure contre la Syrie sera vouée à l'échec et ses exécuteurs seront les plus grands perdants dans cette aventure, à savoir les Etats-Unis, leurs agents dans la région et en tête l'entité sioniste. M. Boroujerdi a ajouté que les prétextes futiles avancés par Washington pour déclencher une attaque contre la Syrie ont été dévoilés devant l'Opinion publique internationale. La délégation iranienne avait été reçue par le président du Conseil des ministres Dr Waël al-Halaqi et le ministre des Affaires étrangères et des Expatriés, Walid al-Mouallem.