La police égyptienne a arrêté plus de 60 membres et sympathisants des Frères musulmans (FM) au cours des dernières 24 heures. Selon l'information officielle publiée mercredi, parmi les personnes arrêtées était Saad al- Chater, fils FM de chef adjoint, Khairat al- Chater, avec le frère de l'un des fugitifs leaders liberté et de justice, Mohamad al- Beltagy. Dans un message vidéo diffusé le 27 Août, Beltagy a déclaré que le gouvernement, soutenu par l'armée, essayait de convertir une «crise politique» dans un problème de sécurité. " Ne vous laissez pas berner par ces mensonges et de tromperies que nous étiquetés avec le terrorisme, la violence, (et) les meurtres alors que les rebelles mains sont tachées de sang», a-t-il dit.