Le président vénézuélien Nicolas Maduro n'a appelé mardi le monde à rejeter l'intervention militaire américaine il entend exercer en Syrie sous le prétexte que l'armée syrienne a utilisé des armes chimiques et avertit que l'entrée dans ce pays, les pays occidentaux peut commencer à " guerre désastreuse. " " Ils veulent détruire la Syrie (...) a alerté le monde d'ici, de le Venezuela (Simon) Bolivar, pour le monde de se lever et refuser une intervention militaire contre la Syrie, l'attaque militaire ont déjà décidé (au Royaume-Unis) ", a dit Maduro lors de sa visite au bateau de missile russe " Moscou “, ancré depuis lundi au Venezuela. " Une attaque pourrait être le début d'une conflagration contre la Syrie. Serait le début d'une guerre désastreuse. Nous plaidons pour la paix en Syrie, en trouvant des moyens pacifiques ", prévient le président. En outre, l'objectif demeure l'action militaire américaine est de contrôler la richesse pétrolière des pays arabes. Le samedi, dans un autre acte Maduro accusé les Etats-Unis de rechercher « une guerre générale » dans le monde arabe et musulman et ensuite, ou dans un «parallèle», faire la même chose en Amérique latine, et d'alléger la crise de sortir de vente d’armes. "J'appelle le peuple syrien (...), le peuple libanais qui est sous les attaques terroristes, les peuples arabes : États-Unis est déterminé à mener une guerre générale contre le monde arabe contre le monde islamique pour contrôler et aussi pour surmonter la crise de produire plus d'armes parce que les Etats-Unis hors de crises produire des armes ", a-t-il dit dans un discours télévisé nuit.