Le Comité international olympique (CIO) est très heureux d'être à Lausanne et il y restera, a affirmé lundi devant la presse Jacques Rogge, président de cette organisation. "Chacun des candidats à ma succession est farouchement déterminé à rester à Lausanne", a indiqué M. Rogge, ajoutant que les travaux en cours au Musée olympique et bientôt, au siège du mouvement olympique en constituaient la meilleure preuve. Le Belge de 71 ans s'apprête à passer le relais à son successeur qui sera élu en septembre à Buenos Aires en Argentine. L'attachement du CIO à Lausanne s'explique par la "qualité de vie remarquable" et la présence de plus de 60 organisations sportives. "Nous avons des échanges quotidiens", a-t-il ajouté. M. Rogge s'est dit "satisfait de pouvoir transmettre un CIO en bon état".