Suite à l’agression d’une femme portant le hijab dans la banlieue de Stockholm, en Suède la semaine dernière, un appel a été lancé pour proposer une journée hijab. Quelque soit leur confession, ou leur âge, toutes les femmes étaient invitées à porter le hijab publiquement pour la journée du 19 août en soutien à la musulmane agressée, et globalement pour défendre les droits des musulmans à vivre leur foi en paix. Les participantes étaient invitées à laisser une photo d’elles en hijab, sur Twitter avec le hashtag #hijabuppropet. « Nous voulons que les gens portent le foulard lundi, avant tout parce que nous voulons normaliser le port du foulard » a expliqué l’un des responsables de cette initiative, Bilan Osman, au quotidien Goteborg Daily, et cité par OnIslam. L’agression d’une jeune femme enceinte voilée avait mis en émoi de nombreuses personnes à travers tout le pays de par son caractère raciste et islamophobe et son extrême violence. Elle avait été prise à partie par un individu, qui lui a arraché son voile et lui a sauvagement frappé la tête contre une voiture jusqu’à ce qu’elle perde connaissance. En parallèle de cette journée de solidarité, les initiateurs ont demandé aux autorités politiques de prendre des mesures afin de protéger les droits des musulmans, et de mener une lutte contre les discriminations dont les femmes musulmanes peuvent être victimes. Deux femmes politiques ont participé à la journée hijab en soutien aux femmes voilées. Une femme politique, du Parti Vert, Asa Elisabeth Romson a participé à cette journée en se photographiant avec un voile, de même que Veronica Palm, membre du Parti social démocrate. Cet engagement de deux élus de l’Etat est une image forte de leur engagement à soutenir les musulmanes du pays. En France, c’est une série d’agressions islamophobes contre les musulmanes qui a eu lieu ces derniers mois sans que les pouvoirs publics n’agissent concrètement, et sans pour autant que les médias classiques ne se saisissent de ce sujet et ne dénoncent la haine croissante contre les musulmans. Une journée hijab peut paraître inutile pour certains, mais constater une mobilisation de nombreux citoyens de toute confession, et mieux, voir deux femmes politiques le porter en soutien, est d’une grande portée symbolique. Un soutien difficilement imaginable en France à l’heure actuelle.