Les factions palestiniennes ont renouvelé leur rejet du retour de l’AP et de son président Mahmoud Abbas à la table des négociations avec l'occupation sioniste, les décrivant comme «des négociations absurdes ». Ceci est arrivé dans une déclaration conjointe publiée par les factions à la fin d'une réunion, hier, à l'exception de le mouvement du Fatah et du parti Fida en même temps que le début des négociations israélo-palestiniennes. Les factions ont appelé, dans la déclaration lue par l'un des leaders du Front Populaire lors d'une conférence de presse, l'équipe de négociation à se retirer de ces négociations "absurdes" et que toute négociation avec l'occupation se fait sans la couverture populaire et nationale. Elles ont également souligné l'importance de la réconciliation palestinienne comme une alternative naturelle aux négociations avec l'occupation et de mettre fin à la division.