États-Unis riment avec liberté… selon les Américains ! Bien entendu, il s’agit de leur liberté, car depuis longtemps, le grand Satan s’est arrogé le droit de diriger le monde. Il le fait forcément avec l’arrogance qui le caractérise. Persuadé de tout maîtriser, il classe inévitablement tous ceux qui ne pensent pas comme lui, dans le camp des États voyous ! Vous en doutez ? Alors, remémorez-vous le 11 septembre 2011, le jour où deux Boeing ont été détournés et ont percuté les Twin Towers. On a fait porter la responsabilité de cet attentat aux Islamistes radicaux d’al-Qaïda, ce qui a été le déclencheur d’une guerre menée par l’Occident au nom de la lutte contre le terrorisme : l’Afghanistan a été envahi, puis l’Irak… Au début de l’année 2011, des rebelles soi-disant islamistes tentent de déstabiliser le régime syrien. Mais, contrairement à ce qu’on pourrait à priori penser, les États-Unis ne se font pas les alliés du gouvernement légitime, laïc et progressiste de Bachar al-Assad, mais encouragent plutôt les extrémistes islamistes proches d’al-Qaïda… En Libye, Washington s’est appuyé sur les salafistes et les fondamentalistes musulmans pour renverser Mouammar Kadhafi et mettre fin à la Jamahiriya arabe libyenne (République arabe libyenne). Comment se fait-il que le président américain parle de démocratie et de progrès social tout en s’acoquinant avec les pires groupes et États islamistes ? Pourquoi défier Bachar al-Assad tout en faisant des affaires avec le Qatar et l’Arabie saoudite qui ignorent tout des droits de l’homme ? Et surtout, pourquoi les médias dominants ne mettent-ils pas en avant les évidentes contradictions des Etats-Unis ? La réalité est que les États-Unis ne se soucient pas de savoir qui ils financent, du moment que leurs intérêts sont bien servis, quitte à faire des affaires avec le diable, tout comme nos médias, d’ailleurs ! Ils entrent en conflit avec un pays, à partir du moment où ils sont sûrs d’y trouver leur compte. Récemment, le 04 août, les Etats-Unis ont décidé de fermer 22 de leurs ambassades, sous prétexte de menace d'attentats perpétrés par la nébuleuse al-Qaïda en Afrique du Nord et au Moyen-Orient, notamment au Yémen ! La question qui se pose aujourd’hui est de savoir pour qui « travaille » la nébuleuse al-Qaïda ? Certainement pas pour l’Islam, vus les dégâts qu’elle provoque dans les pays musulmans où elle intervient… Le Parti Anti Sioniste est la Résistance antisioniste qui reste vigilante. Il rappelle à ses amis et à ses ennemis que la lutte antisioniste est un devoir que le parti ne cessera jamais de clamer haut et fort ! Dénoncer le projet sioniste et défendre la justice sont inhérents aux membres du parti.