Moscou salue la décision du nouveau président iranien Hassan Rohani de résoudre par le biais du dialogue la situation qui s'est créée autour de son programme nucléaire, a déclaré mardi à Rome le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov. "Nous saluons la déclaration du nouveau président iranien prouvant sa volonté de résoudre la question du dossier nucléaire iranien. Je tiens à souligner que nous sommes toute à fait d'accord avec ce qu'il a dit – ce problème peut être résolu non sur la base d'ultimatums, mais sur la base du respect envers les partenaires. Cette base est possible", a expliqué le chef de la diplomatie russe. M.Lavrov s'est en outre félicité de l'engagement du président Rohani de poursuivre la coopération avec la Russie. "C'est notre voisin proche, nous avons beaucoup de projets communs", a souligné le ministre. Sergueï Lavrov est à Rome dans le cadre d'une rencontre au format "2+2" entre les ministres russes et italiens de la Défense et des Affaires étrangères.