Les habitants de Jénine ont participé, hier soir, à une marche de solidarité avec les prisonniers en grève de la faim et contre la loi de "Praver". La marche, organisée par les forces nationales et islamiques à Jénine, a commencé après la prière du soir, devant les mosquées à Jénine et son camp de réfugiés, et s’est arrété au rond-point du Martyr Abou Ali Moustafa, après avoir erré dans les rues de la ville, pendant que les participants scandaient des slogans: «Notre dignité est plus précieuse que la nourriture ... les prisonniers jordaniens et ceux qui ont la nationalité jordanienne. » Il ont également levé les photos des prisonniers Mo'tassem Raddad, Imad Altaras, Ayman Tabich, Ayman Hamdan, Adel Harbiyat, Hossam Matar, Hamza Al-Dabbas, Abdullah Barghouti, Mohammad Rimawi, Alaa Hammad et Munir Mari, en plus des banderoles et des slogans en solidarité avec les prisonniers en grève de la faim et tous les prisonniers dans les prisons israéliennes. Des dirigeants du «Hamas» et du Jihad islamique à Jénine ont participé à cette marche. L’ingénieur chef du Hamas Wasfi Qobha a dénoncé la politique de l'occupation et son agression contre le mouvement captif, ainsi que contre la colonisation et la politique d’expansion coloniale et de déportation contre notre peuple dans le Néguev par la loi de « Praver ». Il a aussi appelé à ne pas séparer le dossier des prisonniers, ni de céder aux concessions et aux exigences des autorités de l'occupation. Le leader du Jihad islamique Tariq Ka'adan a appelé toutes les factions du peuple palestinien à soutenir le mouvement captif en général, les prisonniers jordaniens et tous les prisonniers qui mènent une grève de la faim pendant des mois.