Jérémy Stravius (3e en 24''79) et Camille Lacourt (7e en 24''97) ont assuré leur présence en demi-finales du 50m dos des Championnats du monde, samedi matin à Barcelone.
L’un enchaîne les courses, l’autre n’avait plus nagé depuis quatre jours, mais l’efficacité est la même. Jérémy Stravius et Camille Lacourt ont confirmé leurs ambitions sur۵۰m dosen se plaçant aux avant - postes en séries.Lacourt, médaillé d’argent en ۲۰۱۱, abat sa dernière carte pour empocher une médaille, après sa ۵e place sur ۱۰۰m dos, mardi. «Ça s’est plutôt pas mal passé, ça fait du bien de retourner dans les bassins de compétition après quatre jours d’arrêt, estime le Marseillais, ۷e(en ۲٤’’۹۷) de séries dominées par le BrésilienDaniel Orzechowski(۲٤’’٦۷).J ' ai les crocs mais pas de stress

Stravius: «Pas de pression, pas de statut»

Même ambition tranquille pourJérémy Stravius, ۳e(en ۲٤’’۷۹), sur une épreuve qu’il explore encore. «Je fais une très bonne course, bien maîtrisée, savoure le Picard, qui détient le ۲e meilleur temps mondial de l’année(۲٤’’٦۱).Même si c’est un ۵۰m où on n’a pas le droit à l’erreur, j’y vais pour gagner. Sur cette course, je n’ai pas de pression, pas de statut. Mais j’ai appris à la nager cette année. J’en ai fait beaucoup, j’en ai fait trois en ۲٤’’٦, beaucoup en moins de ۲۵’’. Je prends beaucoup plus de plaisir sur cette épreuve