Aux Etats-Unis, le taux de chômage a baissé à 7,4 % en juillet, soit 0,2 point de pourcentage de moins que le mois précédent, atteignant son niveau le plus bas depuis décembre 2008, avec toutefois moins de créations d'emplois que prévu, a rapporté vendredi le département du Travail. L'emploi dans le secteur non-agricole a augmenté de 162000 en juillet, le secteur privé créant 161000 emplois le mois dernier. Les gouvernements américains à tous les niveaux ont ajouté 1000 emplois le mois dernier. En juillet, le nombre total d'Américains sans emploi s'est élevé à 11,5 millions, soit 1,2 millions de moins qu'au cours de l' année passée, selon le département. L'emploi a augmenté dans divers secteurs le mois dernier, notamment dans les services commerciaux et professionnels, le commerce au détail et la vente en gros, selon le rapport. La vente au détail a créé 46800 emplois, alors que le secteur de la vente en gros a créé 13700 emplois. L'emploi dans les services commerciaux et professionnels, qui comprennent les secteurs juridique et comptable, a augmenté de 36000. Bien qu'il y ait encore du travail à faire, le dernier rapport sur l'emploi confirme que l'économie américaine continue de se relever de la pire récession qu'elle ait connue depuis la Grande dépression, a déclaré Alan Krueger, président du Conseil de la Maison Blanche des conseillers économiques, vendredi dans un communiqué. « Il est vital que nous demeurions concentrés sur la poursuite des politiques pour accélérer la création d'emplois et élargir la classe moyenne, tout en creusant notre sortie du trou profond qui a été causé par la grave récession qui a commencé en décembre 2007 », a ajouté M. Krueger.