L’Iran a dénoncé la décision de l’Union européenne (UE) d’inscrire le Hezbollah libanais sur sa liste des organisations terroristes, estimant qu’elle répondait aux "intérêts sionistes", ont rapporté mardi 23 juillet les médias. L’Iran "dénonce vivement la décision (de l’UE) et estime qu’elle s’inscrit dans le cadre des intérêts illégitimes du régime sioniste", a déclaré le chef de la diplomatie iranienne Ali Akbar Salehi, cité par les médias. "Du fait d’un manque de jugement correct sur la crise dans la région, l’Union européenne a pris une décision erronée contre le peuple libanais et le Hezbollah, qui a défendu le pays contre les agressions sionistes", a ajouté le ministre.