Un peu moins d'un an après avoir battu le Brésil en finale des JO, la Russie a confirmé sa suprématie, dimanche à Mar del Plata en Argentine, en dominant ces mêmes Brésiliens en finale de la Ligue Mondiale (3-0). Contrairement à l’été dernier, le suspense n’a pas été au rendez-vous. Si la Russie avait remporté le titre olympique en août dernier à Londres à l’issue d’un match dantesque en cinq sets face au Brésil, qui avait notamment gâché deux balles de match, la finale de la Ligue Mondiale, disputée ce dimanche à Mar del Plata en Argentine a en revanche été à sens unique. Les champions olympiques n’ont en effet eu besoin que de trois sets pour venir à bout de leurs adversaires (25-23, 25-19, 25-19). " Je n ' aurais jamais imaginé que nous allions gagner ۳-۰ contre le Brésil et que le match serait aussi facile, a confié Alexey Spiridinov.On s ' attendait à un épuisant combat face à nos rivaux brésiliens. Tous les points n’ont pas été faciles, mais nous avons gagné la finale et nous le méritons ". Du côté Brésilien, on reconnaît aisément la supériorité adverse, à l’image de l’entraîneur Bernardo Rezende:" Je pense que les Russes sont les meilleurs au monde actuellement ". C’est la troisième fois que la Russie remporte la Ligue mondiale après ses succès en ۲۰۰۲ et ۲۰۱۱. Avec neuf sacres dans la compétition, le Brésil reste encore loin devant au palmarès, mais après ses deux échecs consécutifs dans une grande finale internationale, laseleçâo se doit de réagir. Pourquoi pas dès l’an prochain en Pologne où se dérouleront les Championnats du monde ?