Le conflit en Egypte doit être réglé sans recours à la violence et sur la base de l ' entente nationale, indique un communiqué de la diplomatie russe publié vendredi à l ' issue d ' une rencontre entre le vice - ministre russe des Affaires étrangères Mikhaïl Bogdanov et l ' ambassadeur de l ' Egypte à Moscou Mahmoud El - Dib.
"Lors de l'entretien, les interlocuteurs ont procédé à un échange de vues sur la situation en Egypte à la lumière des mesures de stabilisation entreprises par les autorités. La partie russe a insisté sur la thèse selon laquelle les problèmes et les contradictions existant en Egypte doivent être réglés sans aucun recours à la violence, sur la base de l'entente nationale et dans l'intérêt de toutes les couches et les confessions de la société égyptienne", lit-on dans le communiqué. Le 3 juillet, l'armée égyptienne a déposé le président Mohammed Morsi, a suspendu la Constitution et nommé le président de la Cour constitutionnelle Adly Mansour chef de l'Etat par intérim.