Le ministre iranien des Affaires étrangères Mohammad Javad Zarif a appelé à une coopération plus forte entre Téhéran et l'Organisation de coopération de Shanghai (OCS). Zarif a souligné la nécessité d'élargir la coopération avec l'OCS lors d'une réunion mardi avec le secrétaire général de l'OCS, Dmitry Mezentsev, à Téhéran, affirmant que la République islamique et les membres de l'organisation « partagent des intérêts communs ». Faisant allusion au premier voyage à l'étranger du président iranien Hassan Rouhani, après sa prise de fonction, au Kirghizistan en Septembre 2013 pour participer au sommet de l’OCS, Zarif a souligné la place importante de l'OCS comme une organisation régionale et internationale. Le ministre iranien des Affaires étrangères a exprimé la volonté de Téhéran de renforcer la coopération avec les membres de l'OCS dans les domaines de l'économie, du commerce, de l’énergie, du transport et de la lutte contre le terrorisme. Mezentsev a, pour sa part, évalué sa visite à Téhéran comme positif, affirmant que son voyage est destiné à renforcer encore les liens SCO- Téhéran. Il a également salué les réalisations nucléaires pacifiques de l’Iran, exprimant l'espoir de nouveaux progrès des négociations entre l'Iran et les six grandes puissances mondiales sur le programme nucléaire de Téhéran. L'OCS est une organisation intergouvernementale de sécurité fondée en 2001 à Shanghai par les dirigeants de la Chine, le Kazakhstan, le Kirghizistan, la Russie, le Tadjikistan et l’Ouzbékistan. L’Iran, l’Inde, la Mongolie, l'Afghanistan et le Pakistan ont un statut d'observateur auprès de l’organisation.